Divagations

Un petit break pour un nouveau départ

By on 25 avril 2017

Quand j’ai créé ce blog il y a bientôt un an, je me suis fixée plusieurs objectifs simples. D’abord et avant tout, toujours prendre plaisir à écrire. Ensuite, m’autoriser une certaine liberté sur les thèmes abordés, tout en évitant au mieux les sujets « politiques » et polémiques, histoire de ne pas devenir une tribune militante*. Enfin, préserver ma vie privée, dans la mesure du possible. J’avais envie d’un espace où m’exprimer, et non d’un espace où m’afficher.

Depuis, j’ai tenté de garder une certaine régularité dans mes publications, à savoir dans l’idéal 3 articles par mois. Si j’ai plus ou moins réussi cette partie pendant un temps, vous aurez peut-être remarqué que le rythme de publication a dramatiquement chuté depuis le début d’année, et je tenais à expliquer pourquoi.

Mais enfin, n’est-ce pas un peu ridicule de se justifier auprès d’un lectorat quasi inexistant ?

Alors oui c’est vrai, vous n’êtes pas très nombreux à me lire. A vrai dire, en dehors de quelques proches, j’ignore qui vous êtes et comment vous êtes arrivés là. Je suis presque étonnée d’avoir des visites, vu que mes seuls relais sont la plateforme HelloCoton et mon compte Twitter, qui compte une vingtaine d’abonnés. Franchement, niveau promotion, j’ai fait le minimum syndical. La grosse honte.

Alors, pourquoi justifier tes absences, et le manque d’articles ?

En créant ce blog, j’ai créé une plate-forme publique (et non un journal intime). Peu importe que j’ai 3 ou 30 000 lecteurs, dès l’instant où j’ai mis ce blog en ligne, j’ai passé un contrat moral tacite avec mes futurs visiteurs. Si vous arrivez ici, vous vous attendez à du contenu, si possible récent. D’autant que l’un de mes principaux thèmes (les séries TV) suit l’actualité des diffusions. On n’a pas forcément envie de lire la critique d’une série sortie il y a 2 ans…

Et sinon, pourquoi tu glandes comme ça ?

D’abord, mon cerveau a été assez occupé par les élections présidentielles. J’ai suivi avec beaucoup d’assiduité les actualités, meetings et débats de ces trois derniers mois. Et franchement, cette campagne présidentielle, c’était surréaliste non ? J’ai rarement autant fulminé, cogité et ricané derrière mon écran. D’autant que les gros titres ont souvent fait concurrence au Gorafi – qui a du avoir du mal à parodier une actualité elle-même parodique. Plusieurs fois, j’ai eu envie de pondre un article sur le sujet. Seulement voilà, rapport à l’objectif n°2 édicté ci-dessus, j’essaie de ne pas faire dans le politique sur cet espace. Je me suis tout au plus autorisée quelques commentaires sur mon compte Twitter (#SorryNotSorry).

Et sinon, la vraie raison est plus personnelle. J’ai un squatteur dans le ventre. Une petite paupiette de 3 kilos qui m’a occasionnée quelques légers soucis de santé durant le dernier trimestre. Rien de grave, mais j’avais moins la tête à écrire. Ou plutôt, toutes mes réflexions tournaient autour de la grossesse et de la parentalité. Des sujets trop personnels pour avoir leur place ici (vie privée toussa…), d’autant qu’ils ne collent pas vraiment à l’esprit actuel du blog.

Et du coup, tu arrêtes tout ?

Et bien pas du tout ! Je suis en train d’écrire un dernier article, en espérant avoir le temps de le boucler avant l’accouchement. Et si le blog risque de rester vide jusqu’à l’été, j’espère très vite reprendre l’écriture. Je fourmille d’idées, et j’espère sincèrement arriver à concilier toutes mes activités : le blog, mon boulot à temps plein, ma nouvelle vie de mom, et le reste… Je vais simplement diversifier un peu mes sujets, car il me sera un peu plus difficile de binge-watcher une nouvelle série dans le week-end pour en faire la critique dans la semaine.

Voilà, vous savez tout ! Merci à mon mini lectorat, je vous envoie plein de petits cœurs et promis, je ne vous oublie pas.

 

*J’ai d’ailleurs choisi de dé-publier un article du blog à propos du burkini, publié en août 2016. J’assume parfaitement mes propos, mais après coup le sujet m’a semblé bien trop sérieux et sensible pour un blog avant tout dédié à la culture et à l’univers geek.

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Petite vague
DTC

I'm the evil side of myself. Blogueuse et photographe dilettante. Dévoreuse de séries TV. De confession Jedi. À l'ouest la plupart du temps... Suivez-moi sur Twitter je ne mords pas @jedisvague

Hello !
Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez je-dis-vague sur Hellocoton